LE 6 MAI à partir de 19h, Maison de L’étudiant, Présentation publique du travail, découverte des contenus liés au QR-Codes par Stany Cambot.

« Il faut que je te parle de quelque chose. Tu sais qu'il y a un moyen de relier l'espace physique à l'espace numérique. C'est-à-dire, une rue, une place, une gouttière, un objet à un texte, un son, une image ou une vidéo... [une sorte de ville hypertexte] avec comme interface un simple téléphone portable » Clovis Darrigan. Enseignant chercheur uppa .

Ce moyen, c'est le QR code. Comme un nouveau calque posé sur la ville du cadastre ! Stany Cambot propose donc, en collaboration avec Clovis Darrigan, une exposition/maquette. Ce dispositif d'intervention dans l'espace public visera à réintégrer dans la ville de Pau le travail réalisé depuis 2006 autour de la Smala et de la présence de son architecte, l'émir Abd el Kader. A savoir les dizaines d'entretiens réalisés avec la population qu'ils soient vidéos, audios, dactilographiés, les cartographies réalisées avec les étudiants, la bibliothèque numérique, les lieux d'Abdelkader... ici les QR-codes sont le moyen de relier le témoignage (vidéo, audio etc. ) des personnes participantes dans son intégralité à l'espace physique avec lequel il résonne.

Outre le plan interactif d'installation des QR codes dans la ville, des documents didactiques sur cette nouvelle technologie, un atelier gratuit de configuration de vos téléphones portables sera mis en place pendant la durée de l'exposition. Pensez à apporter vos téléphones* mobiles ainsi que les câbles nécessaires à leur raccordement à un ordinateur. (*si votre téléphone est équipé d'un appareil photo)

RAPPEL: Echelle Inconnue travaille sur la SMALA, ville mobile de l’Emir Abd El Kader.

De cette ville mobile, il ne reste rien ou presque : un plan, deux tableaux et quelques textes. Comment dès lors interroger cette ville ?
Qu'a t'elle à nous apprendre ? Abd El Kader son fondateur fut emprisonné à Pau le 29 avril 1848. A Pau Echelle Inconnue donne la parole aux étudiants de L’UPPA, aux étudiants de l’ESAC, aux Algériens et Algériennes, aux enseignants chercheurs et à ceux qui le souhaitent pour faire parler La Smala. Ce travail débute en 2005 et voudrait se clôturer à Pau en 2008. Ont collaboré à ce projet : les étudiants et enseignants de l'UPPA et de l'ESAC, les Algériens de Pau ainsi que les homonymes de l'émir.

Le projet (en construction) : projet smala
LE QR CODE sur Libération : Des codes barrés vers l'ailleurs

La Centrifugeuse
Maison de l'étudiant
Université de Pau et des Pays de l'Adour
05 59 40 72 93

Atelier de configuration mobile

Smala / Ville / Mobile

Qr-codes

Etudiants de l'ESAC dans l'exposition