Jusqu'à présent, le projet de "sous titrage" de la ville de Pau, ou la révélation de son algérianité (qui devrait voir le jour en automne 2009) devait avoir pour supports des plaques d'aluminium gravées de QR code donnant accès au documents audio et vidéo (voir l'esquisse d'implantation sur projet-smala). Nous expérimentons aujourd'hui un autre dispositif. Les QR code sont imprimés sur des clous (types passage clouté) plantés dans la chaussée. Piercing urbain ou acuponcture mémoriel ces clous font alors échos aux clous d'arpenteur et renouent avec une des préoccupation première du travail d'echelle inconnue (voir les journaux 0 et 2 du projet la question du "Où")

le prototype sera présenté au havre jeudi 2 avril à 18h au Spot la présentation sera accompagnée d'une conférence "le clou et la chaine" retraversant les dix ans de travail par la thématique de l'arpentage et de la carte.