Il est dans le jardin de la gare franche, attend que la porte lui donnant accès à sa parcelle s'ouvre.



« Moi, je crois que l'important dans la smala c'est le cercle. Le recommencement de tout. Comme le cycle de la résurrection.
On tourne.
On tourne autour de la Kaaba à la mecque. Au ciel c'est pareil, je ne sais plus si c'est au septième, il y a une autre Mecque autour de laquelle les anges tournent ou qu’ils traversent. Je ne sais plus. »

« le cycle, le cercle de l'univers, les ciels qu'on découvre aujourd'hui avec le satellite Hubble par exemple. »

« Cette histoire de soufisme aussi, ça m'intéresse.
Des confréries ?
Non, ce n'est pas utile. On peut le faire chez soi. On s'assoit. On médite. Vous savez comme en inde, les fakirs. »